Réduction mammaire : quel suivi post-opératoire ?

Pour équilibrer les deux seins, la réduction mammaire peut être la meilleure solution. Pratiquées sous anesthésie générale, des incisions sont effectuées avec possibilité de décollement de muscles. Une véritable opération, qui nécessite un bon suivi post-opératoire à la sortie du bloc pour vous garantir de meilleurs résultats et prévenir toutes complications.

L’importance du suivi post opératoire

Le souhait d’obtenir une poitrine réduite ne s’arrête pas à la phase de l’opération. Le suivi post-opératoire réduction mammaire est une étape très importante dans la réussite de l’opération et l’obtention du résultat escompté. Si le chirurgien est tenu de vous accompagner et de veiller à effectuer un suivi régulier pendant les quelques mois qui suivent votre sortie de la clinique, de votre côté, vous devez également bien suivre les consignes remises par le chirurgien. Un délaissement de votre part peut provoquer des risques de complications, ainsi qu’une mauvaise cicatrisation des incisions, et suffit à compromettre tous les efforts effectués pour avoir une belle poitrine. Il est important d’être attentive aux douleurs et changements au niveau du sein concerné. Si vous ressentez une douleur persistante, une apparition de rougeurs, un gonflement anormal, ou encore faites de la fièvre après l’opération, ne manquez pas de faire appel à votre chirurgien pour vous assurer qu’il ne s’agit pas d’une infection.

Les prédispositions post opératoire d’une réduction mammaire

Généralement, après la chirurgie, la douleur est tout à fait supportable, et de simples antalgiques prescrits pour le suivi post-opératoire réduction mammaire suffisent à la calmer. Un léger gonflement du sein concerné est souvent observé, mais qui peut très bien être diminué par l’association d’anti-inflammatoires prescrits par votre chirurgien. La petite gêne ressentie lors de certaines actions du bras est tout à fait normale. Un massage léger au niveau du cervical peut vous faire du bien. Pour vous permettre de reprendre vos gestes quotidiens en douceur, le chirurgien opte pour un pansement étanche lors de l’opération qui sera porté pendant environ 8 jours. Vous pouvez ainsi passer sous la douche sans soucis. De même, un soutien-gorge de contention doit être porté pendant quelques semaines pour bien maintenir votre poitrine. Il est à garder bien serré pendant les 3 premiers jours suivant la chirurgie, puis vous pouvez le porter confortablement pendant 1 mois. Le port des objets lourds est à éviter, ainsi que le sport pendant, au minimum, 1 mois. La durée de l’arrêt de travail tient compte de votre activité professionnelle, et peut aller jusqu’à 15 jours.

Les complications qui peuvent se présenter

Malgré le fait que la réduction mammaire n’est pas classée dans les interventions dangereuses, des complications peuvent subvenir même si elles ne sont pas courantes. Comme dans toute chirurgie, le suivi post-opératoire réduction mammaire prête attention sur les possibles infections, les accidents thrombotiques, un problème ou une ouverture de la cicatrisation, ou encore un hématome. Ces risques doivent cependant être considérés de manière raisonnable, comme dans toutes opérations. Assurez-vous juste d’avoir recours à un bon chirurgien, et de bien suivre ses recommandations.

Chirurgie Esthétique Pour Homme